.
-

Ulloa y Garcia de la Torre (Don Antonio de), officier de marine et savant né à Séville le 12 janvier 1716, mort dans l'île de Léon, près de Cadix, le 5 juillet 1795. En 1735, il fut adjjoint, avec Jorge Juan, à l'expédition scientifique de Bouguer, La Condamine et Godin pour la mesure d'un arc de méridien au Pérou. Il revint d'Amérique en 1744, parcourut l'Europe, et, de retour en Espagne, s'efforça d'y propager et d'y appliquer les connaissances scientifiques qu'il avait acquises : il dirigea une manufacture de lainages, conduisit les travaux des ports du Ferrol et de Carthagène, perfectionna l'exploitation des mines de mercure d'Almaden, fonda à Madrid le premier cabinet d'histoire naturelle et le premier laboratoire de métallurgie qu'on ait vus en Espagne. Il retourna en Amérique en 1755, devint, en 1766, gouverneur de la Louisiane et, en 1767, capitaine général directeur de la flotte. 

On a de lui : Relacion historica del viaje a la America meridional... (Madrid, 1748); Noticias americanas. Entretenimiento fisico historico sobre la America méridional, la septentrional y la oriental: Comparacion general de los lerritorios... De los Indios... De las antigüedades... Discursos sobre la lengua (Madrid, 1772); la Marina y las fuerças navales de la Europa y del Africa. Il avait adressé à Ferdinand IV, de concert avec Jorge Juan, un mémoire sur l'Etat des Indes espagnoles qui a été imprimé à Londres en 1825 sous le titre de : Noticias secretas de América.



- La Harpe, Le Voyage des géomètres en Amérique du Sud, édition en ligne.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.