.
-

État des États-Unis
Massachusetts
Le Massachusetts est un Etat des Etats-Unis, sur l'océan Atlantique, le principal des Etats du groupe de la Nouvelle-Angleterre; 27,340 km²; 6,55 millions d'habitants.

Borné au Nord par le New Hampshire et le Vermont, à l'Ouest par le New York, au Sud par le Connecticut et le Rhode Island, il présente la forme d'un parallélogramme allongé de l'Ouest à l'Est, et s'évasant à l'Est, sur l'océan Atlantique, jusqu'un peu au delà du Merrimac au Nord, et jusqu'à la baie de Buzzard au Sud. Il comprend en effet le territoire de la colonie primitive de Plymouth et les deux îles de Martha's Vineyard et de Nantucket.
-

Massachussetts : paysage d'hiver.
Paysage d'hiver dans le Massachussetts.

Plymouth et Salem sont les plus anciennes villes de l'Etat, fondées en 1620 et 1626, dix et quatre années avant Boston. Les villes principales du Massachusetts sont : Boston 618 000 habitants, ou mieux 4,5 millions en y comprenant les huit localités très importantes elles-mêmes, qui l'entourent et forment sa banlieue (l'agglomération de Boston débordant même sur les Etats voisins du New Hampshire et dans une moindre mesure du Rhode Island), puis Worcester, 181,000 hab.; Springfield, 153 000 hab.; Lowell, 106,000; Cambridge, 105 000, Fall River, sur la baie de Narragansett; Lyn; Lawrence; New Bedford; Holyoke; Gloucester; Taunton; Salem. 

La côte plate et sablonneuse, mais très sinueuse, offre un développement de plus de 450 km. La principale échancrure est au Nord, la vaste baie de Massachusetts renfermant le port de Boston, limité au Nord par la romantique presqu'île de Nahant. Elle est fermée au Sud par la presqu'île de Barnstable, que termine le cap Cod; au delà sont les îles Nantucket, Martha's Vineyard, Elisabeth, entre lesquelles s'ouvrent le Nantucket Sound et la baie Buzzard.

Au point de vue orographique, le Massachusetts se divise en trois régions : au Sud-Est, plaine côtière alluviale et sablonneuse adossée à des coteaux d'une centaine de mètres; au Nord et au centre, zone moyenne traversée par la vallée du Connecticut; région montagneuse du Berkshire, à l'Ouest de l'Etat. Dans celle-ci, deux massifs, celui des monts Hoosiekon Hoosac, prolongeant les montagnes Vertes entre le Connecticut et le Housatonic; par delà cette vallée, les monts Taghkanic ou Taconic Range, frontière occidentale de l'Etat; à l'angle Nord-Ouest, le mont Graylock culmine à 1092 m d'altitude à l'angle Sud-Ouest, le mont Washington atteint 955 m. La zone moyenne des hauteurs qui enceignent la vallée du Connecticut est très pittoresque, en particulier vers les collines de Tom (303 m) et Holyoke (273 m), et plus près de Boston, dans les Blue Hills dont le plus haut sommet, le Wachusett, s'élève à 914 m. 
-

Massachussetts : région des monts d'Holyoke.
Les monts d'Holyoke, dans l'Ouest du Massachussetts. Photo : Maddie List.

La zone côtière est formée d'alluvions, notamment au cap Cod, ancienne île récemment rattachée au continent. Au Nord, vers Boston et Fallriver, dominent les schistes paléozoïques, dans l'intérieur les gneiss et granites. Les érosions glaciaires ont une grande importance. Les principaux fleuves côtiers sont : le Merrimac, veau du New Hampshire et dont l'embouchure forme le havre de Newbury; le Connecticut, qui traverse l'Etat sur 80 km du Nord au Sud.

Le climat est rude, subissant moins l'influence du gulfstream que celle des courants arctiques; il varie de +37°C en été à -22°C en hiver (à Boston); la moyenne annuelle est inférieure à +10°C. Les cours d'eau sont gelés deux à trois mois par an; mais la végétation se développe très vite au printemps ; les pêchers et abricotiers fleurissent à la mi-avril, les cerisiers et pommiers aux premiers jours de mai.

Le sol est médiocrement fertile, mais admirablement cultivé. Les forêts en occupent 20 %; les essences les plus répandues étant le bouleau, le cèdre, le châtaignier, l'orme, le hickory, le frêne, le peuplier, le chêne, l'érable, le mélèze, le pin, le sapin, etc. 
-

Phoques gris.
Colonie de phoques gris sur le rivage d'une île côtière du Massachussetts. Photo Keith Shannon.

Les mines ont peu d'importance; on extrait seulement du fer et du cuivre; il tant mentionner les immenses tourbières (évaluées à 120 millions de tonnes), les carrières de granite, d'ardoise, de marbre, de talc, le sel marin, etc. L'industrie est extrêmement développée. Le Massachusetts est un pays de grandes agglomérations industrielles. La plupart se succèdent sur les rives du Merrimac, à chacun de ses rapides. Les principales sont Lowell, Lawrence, Lyna, etc. 

Histoire du Massachusetts. - Le Massachusetts a été fondé en 1630 par des puritains. La colonie prit le nom d'une tribu d'indiens qui habitait aux environs de la péninsule de Wachusett, sur laquelle fut bâtie la ville de Boston. Schoolcraft (The Red Race of America) traduit Massachusetts par « pays des Collines ». Le Massachusetts, ancienne colonie de la Baie, conserva aussi le surnom de "vieil Etat de la Baie" (Old Bay State). Il se nomme encore la "République" par excellence (Commonwealth) et l'Etat Mère (The Mother State), parce que du Massachusetts est partie l'initiative de la résistance armée à la domination anglaise, et plus tard celle de la propagande contre les esclavagistes du Sud, aussi parce que la population du Massachusetts a contribué, plus que celle d'aucun autre Etat, au peuplement des territoires de l'Ouest, au développement de l'instruction primaire, au magnifique essor industriel, à la construction de l'immense réseau des chemins de fer des Etats-Unis.

L'histoire coloniale du Massachusetts de 1630 à 1776 se confond avec celle de la Nouvelle-Angleterre, c. -à-d. de la partie du territoire des Etats-Unis situé à l'extrême Nord-Est, à l'Est du fleuve Hudson, entre le Canada et l'Atlantique, et qui comprend aujourd'hui six Etats. De la colonie puritaine de la Baie se détachèrent successivement le Rhode Island, le Connecticut, le New Hampshire, le Vermont, et en 1820 le Maine. 

Longtemps l'esprit puritain domina à Boston et dans toute la Nouvelle-Angleterre, puis il subit une série de modifications d'où sortit ce que l'on a appelé l'esprit yankee, où l'on trouve à la fois l'esprit religieux, l'esprit d'entreprise et le goût des affaires. 

Lors de la révolte des colonies contre l'Angleterre, le Massachusetts prit la tête du mouvement; c'est sur son territoire quo se livrèrent les premiers combats de la guerre, Lexington et Bunker's Hill. Les Anglais évacuèrent Boston en 1776, et les gens du Massachusetts, se donnant une constitution, érigèrent leur pays en république indépendante. Le nouvel Etat fit partie de la première confédération (1781-1789), puis accepta la constitution fédérale rédigée par la convention de Philadelphie en 1787 et devint un des membres principaux de l'Union. De 1789 à 1812, il fut la citadelle du parti fédéraliste qui gouverna l'Union jusqu'en 1801 et fut réduit au rôle d'opposition contre Jefferson et Madison, chefs des républicains de 1801 à 1842. Pendant la deuxième guerre contre les Anglais (1812-1815), les fédéralistes, à la convention de Hartford, tirent un dernier et vain effort pour exercer une action décisive sur les destinées du pays. Après la paix de Gand, le parti cessa d'exister, et ses derniers chefs s'éteignirent obscurément dans un Massachusetts nouveau, devenu un foyer d'activité commerciale et industrielle, en même temps qu'il restait la véritable berceau des ministres du culte, des instituteurs, des penseurs et des poètes. Boston était alors l'Athènes de l'Amérique, et presque tous les littérateurs de l'Union étaient des enfants de la Nouvelle-Angleterre. De 1830 à 1860, le Massachusetts fut encore le foyer de l'abolitionnisme. Depuis la guerre civile, tant d'autres Etats ont grandi et prospéré, que l'importance relative du Massachusetts dans l'Union a été notablement diminuée.

L'Etat se divise en 14 comtés; sa capitale est Boston. La constitution date de 1780 et a été révisée plusieurs fois ensuite. Le gouverneur et le vice-gouverneur sont élus pour un an au suffrage universel direct, de même que le Sénat (40 membres) et la Chambre des députés (240 membres). Chaque comté a des juges de paix et son tribunal. Les juges sont nommés tous par le gouverneur. Pour ce qui est de l'enseignement supérieur, on sait la célébrité de l'université Harvard  et du MIT (Massachusetts Institute of Technology), les deux à Cambridge.

Sont originaires da Massachusetts : Benjamin Franklin, Jonathan Edwards, les Adams, les Quincy, Emerson, Bancroft, Prescott, Hawthorne, Wendoll Philipps, Sumner, Parkman, Edgar Poe, Lloyd Garrison, etc. (A. Moireau).

.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Etats-Unis]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.