.
-

Schröter, Johann Hieronymus (1745-1816). - Né à Erfurt (Prusse), correspondant de l'institut (1807), fut directeur de l'Observatoire de Göttingen. Les résultats de ses importantes observations ont été publiés en 1881. 
La couche nébuleuse se nomme atmosphère réfléchissante; et la couche lumineuse a été appelée photosphère par Schröter.

W. Herschel et Schröter cherchèrent déterminer le diamètre apparent de Cérès en se servant de puissants télescopes.

De 1785 à 1803, Schröter a observé Mars; ses descriptions et ses dessins sont importants; mais son travail n'a été publié qu'en 1881.

Schröter avait annoncé en 1792 que Mercure possède une atmosphère assez dense. (Lebon, 1899).

Schroeter, après avoir consacré sa vie à l'étude pacifique du ciel, avoir complété un grand nombre d'observations et accumulé des centaines de dessins de planètes, eut la douleur, le désespoir, de voir une armée en fureur se précipiter, comme il le dépeint lui-même en termes émus, dans la « vallée des lys » (Lilienthal, près de Brême, où son observatoire était installé), mettre la ville entière au pillage (20 avril 1813), incendier ce qui n'était pas détruit et briser, réduire en pièces, tout ce qui avait échappé au pillage et à l'incendie. Le pauvre astronome perdit tout. Faut-il l'avouer? cette armée était une armée... française! et le général responsable s'appelait Vandamme. Tant il est vrai que, même chez les peuples les plus policés, la guerre est encore plus stupide qu'elle n'est exécrable. (Flammarion).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.