.
-

Hartsoeker (Nicolas), astronome, géomètre et physicien, né à Gouda en 1656, mort en 1725 à Utrecht, reçut les leçons de Huygens, se lia à Paris avec Cassini, Malebranche, et l'Hôpital, alla vers 1696 à Rotterdam, où il donna des leçons de mathématiques au tsar Pierre, et fut nommé en 1704 professeur de mathématiques et de philosophie à, Dusseldorf par l'électeur palatin. Il découvrit les spermatozoïdes, et perfectionna le microscope et le télescope. 

Son esprit systématique et paradoxal l'a souvent porté au-delà du vrai. Son goût décidé pour les discussions scientifiques lui faisait chercher partout des contradicteurs, et il ne put jamais pardonner à l'acad. des sciences de Paris de n'avoir pas répondu à plusieurs attaques qu'il dirigea contre elle.

Ses principaux ouvrages sont : Essai de dioptrique, 1694; Principes de physique, 1696; Traité de physique, 1696; Recueil de pièces de physique, où l'on fait voir l'invalidité du système de Newton, 1722.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.