.
-

Guignes (Joseph de). - Savant orientaliste, né à Pontoise en 1721, étudia les langues orientales, particulièrement le chinois, sous Fourmont, et le remplaça comme secrétaire interprète pour les langues orientales en 1745. Il devint professeur de syriaque au Collège royal en 1757 et garde des antiques du Louvre en 1769. Il avait une vaste érudition, fut membre de l'Académie des Inscriptions et mourut en  1800. 

Les principaux ouvrages de Joseph de Guignes sont : Histoire générale des Huns, des Turcs, des Mogols et des autres Tartares occidentaux, 5 vol. in-4°, 1756-1758, livre auquel on ne peut reprocher que la négligence du style; Mémoire dans lequel on prouve que les Chinois sont une colonie égyptienne, travail qui repose sur une hypothèse inadmissible et qui fut très rapidement rejetée, et le Chou-King, traduction avec des notes, in-4°. 

Guignes (C. L. Joseph de), fils du précédent, 1759-1845, fut consul de France à Canton, et a publié un Voyage à Pékin, Manille et l'Ile de France (Maurice). 3 vol. in-8e, et un Dictionnaire chinois, français et latin, 1813, in-fol., auquel Klaproth a ajouté un supplément.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.