.
-

Duret

Duret (Louis), médecin né à Bâgé-la-Ville (Ain) en 1527, mort à Paris le 22 juin 1586. Connaissant à fond le grec et l'arabe, il fut chargé de l'éducation d'Achille de Harlay; reçu docteur en médecine en 1552, il commença immédiatement des leçons de médecine, puis, en 1568, fut nommé professeur au Collège royal. En même temps il fut attaché au service de santé de Charles IX et de Henri III

Ennemi de la polypharmacie, il fut le premier médecin de son temps à abandonner les Arabes et à reprendre la tradition hippocratique. On a de lui : Hippocratis Magni Coacoe proenotiones (Paris, 1588, 1621, in-fol., et autres éditions); In magni Hippocratis libri de humoribus purgantibus (Paris 1631, in-8), etc.

Duret (Noël), astronome né à Montbrison en 1590, mort en 1650. Professeur de mathématiques à Paris, il obtint une pension de Richelieu et le titre de cosmographe du roi. 

On a de lui : Nouvelle Théorie des planètes (Paris, 1635); Primi Mobilis doctrina (1638); Tables Richeliennes (1639), avec un supplément (Londres, 1647); Ephémérides Richeliennes (1641); Traité de la géométrie et des fortifications (1643).

Duret (Francisque-Joseph), sculpteur né à Paris en 1804, ort en 1565, fils d'un sculpteur, élève de son père et de Bosio, fut membre de l'Académie des Beaux-Arts, concourut à la décoration de l'Hôtel de ville de Paris et du nouveau Louvre. C'est de lui qu'est la fontaine monumentale de la place Saint-Michel.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2006. - Reproduction interdite.