.
-

Bourgelat (Claude), vétérinaire né à Lyon le 27 mars 1712, mort le 3 janvier 1779. Il est considéré à bon droit comme l'immortel créateur, en France, des écoles vétérinaires. Bourgelat avait pris du goût pour les chevaux en servant dans la cavalerie; il étudia tout ce qu'on savait alors d'art vétérinaire et apporta un zèle tout particulier à l'étude de l'anatomie du cheval et des animaux domestiques; il établit ainsi des analogies et des rapprochements qui ont probablement été pour quelque chose dans les conceptions grandioses de Vicq d'Azyr et de Cuvier; il combattit une foule de préjugés anciens et d'erreurs, et le premier donna à l'art vétérinaire une direction scientifique. Il fonda l'Ecole vétérinaire de Lyon en 1762; il était chef de l'Académie de cette ville, membre de l'Académie des sciences de Paris et commissaire général des haras.


Ouvrages principaux : Eléments d'hippiatrique, ou nouveaux principes, etc. (Lyon, 1750-1753, 3 vol. in-42); Anatomie comparée du cheval, du boeuf et du mouton (Paris, 1766, in-8); Matière médicale raisonnée, etc. (Lyon, 1765, in-4); Traité de la conformation extérieure du cheval, de sa beauté et de ses défauts (Paris, 1769, in-8); Mémoire sur les maladies contagieuses du bétail (Paris, 1775, in-4); Règlement sur les écoles vétérinaires de France (Paris, 1777, in-8). 

Claude Bourgelat a en outre donné un grand nombre d'articles à l'Encyclopédie de Diderot

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.