.
-

Vicq-d'Azyr (Félix), médecin, né à Valognes en 1746, mort en 1794, ouvrit avec éclat à Paris en 1773 un cours d'anatomie, entra par mariage dans la famille de Daubenton, qui devint son protecteur, fut nommé en 1774 membre de L'Académie des sciences, en 1775 secrétaire perpétuel de la Société de médecine, fut en cette qualité chargé de rédiger les éloges de ses principaux collègues, ce qu'il fit avec un grand talent, et obtint ainsi un fauteuil à l'Académie française (1788).

Félix Vicq d'Azyr était en outre professeur à l'École vétérinaire d'Alfort et 1er médecin de la reine. 

Ses eeuvres (publiées à Paris en 1805, 6 vol. in-fol.) contiennent ses Éloges, généralement élégants et d'une lecture agréable, des Mémoires sur l'anatomie humaine et comparée, un Traité d'anatomie et de physiologie, et le Système anatomique des Quadrupèdes. On lui doit la théorie des homologues.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.