.
-

Tibre

Tibre (Divinité romaine). - De très bonne heure, les Romains divinisèrent le fleuve qui arrosait leur ville et leur territoire. Ils l'invoquèrent sous les noms de
Tiberinus, divus Tiberinus, pater Tiberinus. Ils imaginèrent même qu'avant d'être le dieu du fleuve, Tiberinus avait été un roi du pays. Il jouait aussi un rôle dans l'histoire légendaire de la fondation de Rome; on racontait qu'il avait épousé Rhéa Sylvia, lorsque celle-ci avait été précipitée dans les eaux du Tibre, sur l'ordre de son oncle Amulius, après la naissance de ses deux jumeaux, Romulus et Rémus.

Tiberinus était surtout considéré comme un dieu bienfaisant; pourtant, on le redoutait à cause de ses inondations, et les prêtres officiels de Rome se gardaient bien d'oublier son nom, quand ils invoquaient les divinités protectrices de l'État. Des jeux spéciaux étaient célébrés chaque année, le 7 juin, en l'honneur de ce dieu; c'était surtout les bateliers et les pêcheurs qui y prenaient part. L'art gréco-romain représentait le dieu Tibre sous les traits d'un vieillard majestueux, couronné de roseaux. Une belle statue du Tibre se trouve au musée du Vatican. (J. Toutain).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.