.
-

Saint Sébastien

Saint Sébastien est un martyr chrétien, et le, patron des archers. Il né vers 250, mort en 288. II était né à Narbonne, mais il fut élevé à Milan, d'où sa famille était originaire. Vers 283, il se rendit à Rome et entra dans les troupes de l'empereur Carin, afin d'être plus à portée d'assister les chrétiens. Carin, ayant été tué peu de temps après, eut pour successeur Dioclétien

Comme militaire, Sébastien gagna si bien la confiance de cet empereur qu'il fut nommé commandant de la première cohorte prétorienne; comme chrétien, il eut tant de succès parmi les fidèles, qu'il soutenait, et auprès de certains païens, convertis par lui, que Caïus, évêque de Rome, lui donna le titre de défenseur de l'Eglise
-

Saint Sébastien.
Saint-Sébastien. Statue ornant la façade du Vieux Château,
à Crépy-en-Valois. © Photo : Serge Jodra, 2010.

Après lui avoir reproché l'abus qu'il avait fait de sa confiance, Dioclétien ordonna à des archers maures de le percer de leurs flèches, et son corps fut pendu à un arbre. Une pieuse veuve, Irène, étant venue pour l'ensevelir, le trouva encore vivant, et par ses soins lui rendit la santé en peu de temps. 
-

Saint Sébastien.
Saint-Sébastien délivré par Irène et sa servante,
par Heindrick Terbrugghen (1625).

Au lieu de se cacher, il résolut d'aller faire des représentations à l'empereur. Comme il l'attendait sur les marches d'un temple, il fut saisi et condamné à être assommé à coups de bâton, dans l'hippodrome. Son corps fut jeté dans un cloaque. Un songe révéla à une matrone, nommée Lucine, l'endroit où il était. Il en fut retiré et déposé aux catacombes juxta vestigia Apostolorum. Saint Sébastien est spécialement révéré comme protecteur contre la peste. On dit qu'il est le saint préféré des femmes italiennes. (E.-H. V.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.