.
-

Ordre du Dragon. - Ordre créé en Chine en 1863. Les décorés étaient divisés en deux classes, la première portait la décoration en or; la seconde, celle en argent. Le ruban est jaune. Un ordre du double dragon (figure de droite) a été institué en Chine en 1881; il était divisé en deux catégories : la première pour les Chinois, la seconde pour les étrangers (celle-ci divisée en cinq grades).
-
Ordres du Dragon (Chine).
Ordres du Dragon (Chine). 
Ordre du Dragon renversé. - Ordre militaire créé en1418 par l'empereur d'Allemagne -Sigismond, dans le dessein de défendre la religion catholique contre les attaques des hérétiques et particulièrement les doctrines de Jean Huss; il lui donna, par allusion à l'hérésie qu'il se flattait d'abattre, le nom de Dragon renversé. Considérant les services rendus par cette institution, Alphonse V, roi d'Aragon, l'établit dans son royaume, aussi dans le but d'y maintenir la religion catholique. Dans les deux Etats, le collier de l'ordre était composé de deux chaînes d'or séparées et unies par une croix à double traverse et supportant un dragon renversé. Les chevaliers portaient dans les cérémonies un vêtement d'écarlate recouvert d'un manteau de soie verte. Ils faisaient serment d'être impitoyables pour les ennemis de la religion Il disparut, peu de temps après la mort de ses fondateurs, en Allemagne et en Aragon.
Ordre impérial du Dragon de l'Annam. - Ce fut le 6 du deuxième mois de la première année de Dong Khanh (14 mars 1886) que fut créé cet ordre par l'empereur qui s'en déclara chef souverain et grand maître, et le destina à récompenser les services civils et militaires. Les membres étaient divisés en cinq classes : chevaliers, officiers, commandeurs, grands officiers, grands-croix. L'insigne est une étoile en métal à huit branches, avec pyramide du même métal en relief, surmontée d'une couronne impériale en métal, un dragon émaillé vert prend la couronne en formant anneau. Au centre, un médaillon ovale à fond bleu de ciel porte en relief quatre caractères en or (Dong, Khanh-hoang, Dé) et quatre soleils annamites rayonnants en or. Le listel du médaillon est en émail rouge serti d'or. Cette décoration était d'argent pour les chevaliers, d'or pour les grades supérieurs ; elle se portait suspendue à un ruban vert moiré, bordé d'orange pour les civils, moiré blanc à bords orangés pour les militaires. (H. Gourdon de Genouillac).
-
Ordre du Dragon (Annam).
Ordre du Dragon (Annam).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.