.
-

Eumolpe

Eumolpe ou Eumolpos, personnage de la mythologie grecque dont l'histoire se rattache aux origines des mystères d'Eleusis. Ce nom, qui signifie chantre excellent, semble purement symbolique; en tous les cas, il s'applique à des individus divers que l'on confondit ou que l'on imagina pour concilier les traditions multiples dont un seul personnage était l'objet. 

Eumolpe, fils de Poséidon et de Chioné, fille de Borée, était Thrace, comme Orphée et Linus. Prêtre, poète, guerrier, il s'établit à Eleusis, fit avec les habitants de cette ville la guerre aux Athéniens commandés par le roi Erechthée et périt sur le champ de bataille avec ses deux fils, Phorbas et Immaradus. 

Suivant une autre tradition, c'est Erechthée et Immaradus qui périrent : les Eleusiniens acceptèrent alors la domination athénienne, mais gardèrent le droit de célébrer, seuls, le culte de Déméter. C'est Eumolpe qui avait fondé en effet les mystères d'Eleusis; suivant d'autres, le fondateur des mystères serait Eumolpe, fils de Musée, tandis que le premier Eumolpe serait le père de Ceryce, ancêtre des Ceryces. 

Le service du culte de Déméter resta un privilège des Eumelpides (Eleusinies). Suidas compte Eumolpe parmi les poètes primitifs et lui attribue en particulier des chants de consécration sous le nom de teletaï. Diodore de Sicile nous a conservé, sous le nom d'Eumolpe, un hexamètre tiré d'un chant bachique (I, 11). (A. W.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.