.
-

Einheer

Du temps de Charlemagne, rapportent les frères Grimm d'après Aventin, vivait un géant nommé Einheer; il était Suève, natif de Thurgovie, aujourd'hui canton de la Suisse; il passait à gué toutes les rivières, n'avait pas besoin de pont, tirait derrière lui son cheval par la queue, et disait chaque fois : 
Camarade, il faut que tu me suives!
Ce géant partit pour aller faire ces fameuses guerres de l'empereur Charlemagne contre les Vandales et les Huns; il moissonnait les hommes comme on coupe l'herbe avec la faux, les attachait au bout de sa lance, les portait sur l'épaule comme des lièvres ou des renards, et quand, de retour au manoir, ses compagnons ou ses voisins lui demandaient quels exploits il avait faits, quelles choses lui étaient arrivées à la guerre, il disait avec indignation et colère : 
Que voulez-vous que le vous dise de ces misérables crapauds? J'en porte sept ou huit sur l'épaule, attachés au bout de ma lance, et je ne sais ce qu'ils coassent. C'est bien la peine que l'empereur rassemble tant de monde contre des crapauds, des vermisseaux de cette espèce. J'en voudrais, moi, avoir meilleur marché. 
On a donné à ce géant le nom d'Einheer (= une armée), parce qu'à la guerre, il se comparait à une armée. Devant lui fuyaient tous les ennemis, Wendes et Huns; ils le prenaient pour le diable en personne...
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.