.
-

Le Diable boiteux. - Roman satirique français, par A.-R. Le Sage (1707). - Le titre et le plan de ce roman sont tirés d'une nouvelle espagnole de don Luiz Velez de Guevara : el Diablo cojuelo. Mais l'imagination, la grâce, l'esprit et la vivacité appartiennent entièrement à la plume de Le Sage. Le plan est intéressant. Un diable, Asmodée, délivré de sa prison, une bouteille, par don Cléofas Léandro Zambullo, écolier d'Alcala, donne à ce dernier le don de voir à travers les toits et les murs de la ville de Madrid ce qui se passe chez les particuliers de toutes les conditions.

La couleur, romanesque et mystérieuse, de la fable originaire, plaît et attache aussi bien par son propre mérite que par les anecdotes amusantes et les observations fines sur la vie humaine dont elle est le cadre. La critique y est vive et piquante : les traits ont de la finesse et de la naïveté. L'auteur a l'art d'y mêler des récits épisodiques qui soutiennent l'intérêt; c'est d'un de ces récits, de l'histoire des amours de Belflor et de Léonore, que Beaumarchais a tiré son drame d'Eugénie

Les caractères à la manière de La Bruyère abondent. Les contemporains prétendirent que Le Sage avait, sous des noms et des circonstances de son invention, raconté beaucoup d'anecdotes parisiennes et tracé les portraits de maints personnages de la cour et de la ville. On nommait Dufresny, Ninon de Lenclos, Mme de  Lambert. Baron. (NLI).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.