.
-

Rue Garancière, à Paris (VIe' arrondissement). - Cette rue commence à la rue Saint-Sulpice et finit à la rue de Vaugirard. Sa longueur est de 220 m. C'était autrefois la ruelle de Saint-Sulpice. 

Une décision ministérielle du 19 germinal an VIII, signée L. Bonaparte, fixa la largeur de la rue Garancière à 8 m. En vertu d'une ordonnance royale du 3 avril 1843, cette moindre largeur fut portée à 10 m. 
-

Rue Garancière, à Paris (6e).
Hôtel Sourdéac, rue Garancière, à Paris (6e).
La rue Garancière avec, à droite, l'hôtel de Sourdéac. © Photos : Serge Jodra, 2010.

Au n°8 de cette rue se trouve l'hôtel de Sourdéac, bâti en 1640 à l'emplacement de l'hôtel Garancière, construit au XVe siècle, et que l'on trouve indiqué sous les noms de Garance et Garancée, et qui a donné son nom à la rue. René de Rieux, évêque  et comte de Léon fit construire sous Louis Xll par l'architecte Adam Robelin cet hôtel a l'admirable façade, qu'il cèda en 1651 à son neveu Alexandre de Rieux, rnarquis de Sourdéac. 

Parmi ses différents occupants, citons Françoise de Paris, épouse d'un président au Parlement, si éprise de théâtre qu'elle donnait des représentations dans la cour. L'actrice Adrienne Lecouvreur, dont la mère demeurait rue Servandoni, y fit ses débuts en 1717. Après les confiscations révolutionnaires, la mairie du XIe arrondissement d'alors s'y établit de 1819 à 1850. Henri Plon (1806-1872) reprit l'hôtel en 1854 pour y  installer le siège de sa maison d'édition, et en faire sa résidence familiale, actuellement occupée par les Presses de la Cité.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.