.
-

Hérat

Hérat, ville d'Afghanistan, qui fut au XIXe siècle capitale d'un Etat du même nom, à 430 km à l'Ouest de Kaboul. La ville de Hérat qui a été bâtie dans une belle plaine, a une citadelle, de vastes faubourgs. Située sur la route de la Perse dans l'Inde par l'Afghanistan, elle a toujours eu une grande importance commerciale et stratégique. Elle fut jadis le centre d'un commerce considérable; l'eau de rose qu'on y préparait était très renommée, et on y fabriquait les sabres dits du Khorassan, parce que cette ville est située dans le Khorassan afghan. 

Hérat fut la capitale des sultans de Gour. Elle fut prise et saccagée par Gengis-Khan en 1220 et en 1381 par Tamerlan, dont les successeurs y fixèrent leur résidence. Elle passa en 1510 au pouvoir de la Perse et fut réunie à l'Afghanistan au milieu du XVIIIe siècle. Elle était la résidence du dernier souverain afghan de la dynastie d'Ahmed-Shah, Kamran-Schah, qui résista, avec le secours des Anglais, à deux tentatives des Persans pour s'emparer de sa capitale en 1833 et en 1838. Mais, à sa mort, en 1843, le grand vizir usurpa la souveraineté et se reconnut vassal de la Perse.

Les Afghans conquérants de l'Etat de Hérat étaient des musulmans sunnites, et  très hostiles aux Persans, chiites. Cet antagonisme religieux a été une des principales causes de l'envahissement du territoire et de la ville de Hérat, par les Persans, en 1856. Ils ont évacué l'un et l'autre en 1857. Mais Doust-Mohammed, roi de Kaboul, appuyé par la politique anglaise, vint, en 1862, assiéger Hérat, dont le souverain reçut, en 1863, des promesses de secours de la Perse, obéissant à l'influence russe, la ville ville a été prise néanmoins et de nouveau intégrée, avec son Etat à l'Afghanistan.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.