.
-

Les langues > langues amérindiennes
La langue otomi
L'otomi est un langue amérindienne, que l'on range dans le groupe oto-manguéan. Elle est parlée au Mexique par environ 200 000 locuteurs et on lui  reconnait une dizaine de dialectes. Elle manque des articulations f, l, r, s, mais possède beaucoup d'aspirations gutturales et nasales qui n'ont pas d'analogues dans les langues européennes. Les Otomis ont une manière sèche et brusque d'articuler les consonnes k, p et t, qu'on a comparé au bruit que font les singes en cassant des noix, et qui a fait appeler ces consonnes détonantes. Ils prononcent les voyelles avec une variété de tons ou accents qui servent à distinguer une foule de mots autrement homophones. 

Mais ce qui caractérise surtout l'otomi parmi les langues environnantes, c'est le monosyllabisme de ses mots : le nombre des mots de deux et principalement de trois syllabes est très restreint. Il n'y a ni genres grammaticaux ni flexions dans les noms. Un même mot, suivant le sens général de ceux qui l'accompagnent, est substantif ou verbe; il peut aussi avoir à la fois les sens d'adjectif et d'adverbe. Quand cela est nécessaire pour la clarté de la phrase, on fait précéder le nom de la particule na pour indiquer le substantif, et de la particule sa pour indiquer l'adjectif; on peut encore distinguer le substantif et l'adjectif par la règle qui veut que le qualificatif précède le terme qualifié. La conjugaison se fait au moyen de particules indiquant les idées de personne, de temps et de mode. La distinction des voix est inconnue. (B.).

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.