.
-

La Mingrélie

Mingrélie. - Ancien pays de la Transcaucasie, compris entre la chaîne du Caucase au Nord, le cours du Rion au Sud-Est, la mer Noire au Sud-Ouest, et formant un vaste triangle de 9000 km² environ de superficie, très montagneux dans sa partie septentrionale, marécageux vers le Sud, qu'arrosent deux fleuves côtiers, l'Ingour et le Khopi, et deux affluents droits du Rion, le Tkhour et la Tzkhénisse-Tzkhali. Végétation luxuriante. Principales cultures et principaux produits : blé, maïs, coton, tabac, vin, huile, bois, soie, chevaux, mines de fer et d'or. 

La Mingrélie, qui correspond à l'ancienne Colchide, fit longtemps partie de la Géorgie dont elle suivit les destinées.Au  XIVe siècle, ses gouverneurs (éristavs) parvinrent à se soustraire à la domination iméréthienne et elle constitua dès lors un Etat  indépendant dont le souverain héréditaire, le dadian, résidait le plus habituellement à Zougdidie, près de la rive gauche de l'Ingour. Tombée quelque temps au pouvoir des Perses. elle fut ensuite annexée à la Russie (1804). 

A partir de 1867, elle fut incorporée dans le gouvernement de Koutaïs, et elle ne constitua plus une division administrative; les districts de Zougdidie et de Senaki, ainsi que la partie méridionale du district militaire de Soukhoum-Kalé, correspondaient à peu près à ses anciennes limites. La Mingrélie suivit à partir de l'époque soviétique le destin de la Géorgie, dont elle fait partie intégrante aujourd'hui. Ses habitants, les Mingréliens, forment un rameau important de la famille géorgienne.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006 - 2012. - Reproduction interdite.