.
-

Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France

Le Champ du mensonge

Le Champ du Mensonge (Campus mentitus, campus mendacii, Lügenfeld) est une plaine historique de la haute Alsace primitivement appelée le Champ rouge (campus rubeus, Rothfeld), où Louis le Pieux, le 24 juin 833, fut trahi par son armée et livré à discrétion à ses fils. On admet généralement aujourd'hui que le Champ du Mensonge doit être cherché dans la plaine qui s'étend entre Colmar, Bennwihr, Sigolsheim et les Vosges.

Les fils du malheureux monarque avaient leur camp au pied de la montagne de Sigolsheim (Sigwaldi mons, Sigolsmald). Pendant que leur père conférait avec le pape Grégoire IV, ils débauchèrent son armée. L'empereur trahi et abandonné dut se rendre à ses fils qui le firent conduire à Marlenheim.

Il est impossible de déterminer d'une manière précise le terrain historique où cet acte de perfidie eut lieu. Dans tous les cas on ne doit pas le chercher avec Laguille dans les environs de Rouffach, ni avec Schoepflin au Champ des Boeufs, mais peut-être avec Schilter dans le bois de Rothlaeublen, près de Hausen. (L. W.).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.