.
-

État des États-Unis
Caroline du Nord
La Caroline du Nord est un Etat des Etats-Unis, et l'une des treize colonies britanniques qui fondèrent cette République en se déclarant indépendantes en 1776. Superficie : 139 600 km²; population : 9,5 millions d'habitants en 2011. La population de la Caroline du Nord est essentiellement agricole; les villes sont en petit nombre. La capitale, Raleigh, a 404 000 habitants. Charlotte, la principale ville, a 731 500 habitants. 

La Caroline du Nord présente une forme triangulaire allongée, dont la base à l'Est s'étend sur 184 milles de côtes, et la pointe, à l'Ouest, a une largeur de 20 milles à peine. La plus grande longueur de l'Est à l'Ouest est de 450 milles. L'Etat est borné au Nord par la Virginie, à l'Est par l'Océan Atlantique, au Sud par la Caroline du Sud, au Sud-Ouest par la Géorgie, à l'Ouest par le Tennessee. 
-

Caroline du Nord : une vieille boutique.
Une vieille boutique en Caroline du Nord.

La partie orientale du pays est un vrai chaos de terre et d'eau. La côte est bordée d'îles étroites de sable, séparées par des passages (inlets) établissant des communications entre l'Océan et les lagunes intérieures, dont les plus considérables sont Albemarle et Pamlico Sounds. 

Jusqu'à une distance de 60 ou 80 milles, le sol est bas, marécageux, presque partout stérile. Plus à l'Ouest, le terrain s'élève, devient onduleux (c'est le Piedmont), puis s'élèvent les plateaux et les sommets de la chaîne des Appalaches, dont le pic le plus élevé atteint environ 2000 m. La partie occidentale de la Caroline du Nord s'étend au delà de cette chaîne, inclinant vers la vallée du Tennessee.

Les principaux cours d'eau, presque tous dirigés du Nord-Ouest au Sud-Est, sont : la rivière Cape Fear, à l'embouchure de laquelle est située Wilmington, la ville principale de l'Etat; le Chowan, le Roanoke, qui se jettent dans Albemarle Sound, le Tar et la Neuse qui se déversent dans Pamlico Sound. 

Les principales productions agricoles sont le maïs, le blé, le riz, le tabac et surtout le coton. 

Histoire de la Caroline du Nord. - En 1663-1665, le roi d'Angleterre, Charles II, concéda tout le pays situé sur les côtes de l'Amérique du Nord depuis le 36e degré de latitude (frontière méridionale actuelle de la Virginie) jusqu'au golfe du Mexique, à une compagnie de huit nobles Anglais (entre autres lord Clarendon), avec tous pouvoirs de colonisation et de gouvernement. La concession comprenait le territoire dont les Etats de la Caroline du Nord, de la Caroline du Sud, de la Géorgie et de la Floride ont été successivement formés, et n'était pas limitée vers l'Ouest. 

Les lords propriétaires donnèrent à leur possession le nom de Caroline en l'honneur du roi, et s'efforcèrent d'y attirer des colons par l'appât de la liberté religieuse et de l'exemption de taxes pendant les premières années. Déjà quelques points de la côte étaient occupés, notamment les embouchures des rivières Chowan (Albemarle Sound), et Cape Fear. Les propriétaires gouvernaient leur province par l'intermédiaire d'un délégué, assisté d'un conseil de douze membres, dont six nommés par ce délégué et six par les colons. Ceux-ci reçurent en outre le droit de nommer des représentants, sans l'assentiment desquels aucune taxe ne pourrait être établie dans la colonie. En 1669, se réunit la première assemblée de ces représentants. 

L'année suivante, les propriétaires essayèrent d'appliquer dans leur domaine américain une constitution rédigée par le philosophe Locke, et qui sous les noms de Grand Modèle et de Constitutions fondamentales, établissait une sorte de régime féodal extrêmement compliqué, contre l'introduction duquel les colons ne cessèrent de protester. Des démêlés continuels entre la population et les gouverneurs, la détestable administration de ces derniers, des luttes fréquentes avec les Indiens, retardèrent longtemps les progrès de la colonisation. En 1799, les propriétaires vendirent à la couronne les droits qu'ils tenaient de la concession de 1663-1665, et la Caroline fut divisée en deux provinces royales, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud.

La première, limitée désormais entre le 36°30 et le 34° de latitude sur la côte de l'Océan Atlantique, ne comptait encore à cette époque que 13,000 habitants. Bientôt, les émigrants arrivèrent en grand nombre, Ecossais, Irlandais, protestants d'Angleterre et d'Allemagne, presbytériens, quakers, venant directement d'Europe ou des provinces britanniques déjà formées sur la partie septentrionale de la côte d'Amérique, Virginie, Pennsylvanie, New-York, Massachusetts. Les nouveaux colons s'établissaient dans l'intérieur de la province, remontant les rivières et couvrant le pays de plantations disséminées jusqu'aux monts Appalaches. En 1765, la Caroline du Nord se joignit aux autres colonies dans la résistance à l'Act du timbre, et en 1771 éclata contre l'autorité royale une véritable insurrection, que le gouverneur Tryon réprima en battant un corps de milices caroliniennes à Alamance River. En 1775, les habitants du comté de Mecklembourg déclarèrent leur indépendance, devançant ainsi d'une année la résolution da Congrès continental de Philadelphie. 

La Caroline du Nord fut un des derniers parmi les treize Etats de l'Union primitive à accepter la constitution fédérale de 1787. 

Elle comptait alors, d'après le recensement de 1790, près de 400,000 babitants, dont 288,000 Blancs et 100,000 esclaves, le reste composé de Noirs libres. La population s'augmenta lentement pendant la première moitié du XIXe siècle, sous le régime de l'esclavage. Elle s'élevait en 1850 à 860,000 habitants, et à 992,000, dont 331,000 esclaves, en 1860, au moment où éclata la guerre de sécession.  De 1860 à 1870, période de ruine et de dépopulation pour tous les Etats du Sud, l'augmentation fut plus lente encore, mais en 1880 était atteint le chiffre de 1,400,000 habitants. Ce chiffre comprenait 867,000 Blancs et 533,000 Noirs.

Le gouverneur de la Caroline du Nord est élu pour quatre ans. La cour suprême se compose de trois membres. La législature comprend une Chambre de 120 représentants et un Sénat de 50 membres, élus les uns comme les autres pour deux ans. L'Etat envoie neuf membres à la Chambre des représentants de Washington. (A. Moireau).
-
Caroline du Nord : les rives de la Swannanoa.
Les rives de la Swannanoa, à Asheville, en Caroline du Nord.
.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Etats-Unis]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.