.
-

Troost (Corneille), peintre né et mort à Amsterdam (1697-1750). Elève d'Arnold Boonen, il apprit sous la direction de ce maître la peinture à l'huile, au pastel, en détrempe, et obtint une grande vogue par ses portraits et surtout par ses tableaux de genre. Troost exécuta les portraits de plusieurs notabilités de son temps, notamment celui de Boerhaave. Mais ce furent ses petites productions, ses scènes comiques et familières, ses gouaches, ses aquarelles qui contribuèrent surtout à la grande réputation dont il jouit de son vivant.
Troost (Louis Joseph), chimiste, né à Paris en 1825. Ancien élève de l'Ecole normale (1848-1851), agrégé de l'Université, puis docteur ès sciences (1857), il professa quelque temps en province, fut chargé de la chaire de chimie au lycée Bonaparte, à Paris, puis devint maître de conférences à l'Ecole normale. En 1874, il fut nommé professeur de chimie à la faculté des sciences de Paris.

Louis Troost s'est fait connaître par d'intéressantes recherches, notamment sur les densités de vapeur et sur les alliages métalliques formés avec l'hydrogène, soit par combinaison, soit par dissolution, et il a particulièrement étudié, à ce point de vue, le fer, le nickel, le cobalt et le manganèse. 

Outre des mémoires, on lui doit quelques ouvrages, parmi lesquels nous citerons : Recherches sur le lithium et ses composés (1857); un Laboratoire de chimie au XVIIIe siècle (1866) et quelques ouvrages classiques.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.