.
-

Tillemont

Louis Sébastien Le Nain de Tillemont est un historien né à Paris le 30 novembre 1637, mort à Paris le 10 janvier 1698. Son père, qui mourut quelques semaines après lui, à l'âge de quatre-vingt-cinq ans, était maître des requêtes au Parlement de Paris. Elevé à Port-Royal, il reçut la tonsure en 1656, mais, par humilité sans doute, ne se laissa ordonner prêtre qu'en 1676. Les opinions jansénistes de Tillemont ne lui permirent pas de travailler en parfaite tranquillité. Il vécut successivement à Beauvais, chez le chanoine Godefroi Hermant, ami du grand Arnauld; puis à Paris, avec son condisciple Thomas du Fossé, puis à la campagne près de Chevreuse; de 1677 à 1679, nous le trouvons installé à Port-Royal des Champs; enfin, après la dispersion des solitaires, il se retira dans le petit domaine de Tillemont, non loin de Vincennes
-
Sébastien de Tillemont.
Sébastien de Tillemont.

Quelques voyages, dont l'un fut consacré à visiter Arnauld en Hollande, interrompirent seuls l'uniformité du reste de sa vie. Usé par le travail et les austérités, il mourut à soixante ans, laissant des ouvrages appréciés par les savants. Si Tillemont n'a aucun souci d'art dans l'exposition, rebute parfois le lecteur par la rudesse de son style sec et incolore, du moins sa science profonde, l'honnêteté presque touchante de son érudition, lui garderont toujours un rang honorable parmi les historiens. Il a laissé une Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l'Eglise (Paris, 1691-1738, 6 vol. in-4); des Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique des six premiers siècles avec une chronologie et des notes (Paris, 1693-1712, 16 vol. in-4); enfin une Vie de saint Louis.

L'Histoire ecclésiastique, dont Tillemont avait commencé à s'occuper au sortir de l'adolescence, devait, dans la pensée de l'auteur, faire corps avec l'Histoire des empereurs; pour échapper aux tracasseries de la censure, il sépara les deux ouvrages, et, quand il eut trouvé un censeur moins exigeant, commença à publier les Mémoires. La Vie de saint Louis a été éditée seulement vers le milieu du XIXe siècle, par J. de Gaulle, pour la Société de l'Histoire de France (Paris, 1847-51, 6 vol. in-8). Ce patient érudit a laissé encore d'autres ouvrages inédits, entre autres, une Histoire des rois de Sicile de la maison d'Anjou; enfin, il a collaboré à plusieurs ouvrages de Godefroi Hermant, de Lombert et de Thomas du Fossé. (Ch. P.-D.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.