.
-

Speusippe, philosophe d'Athènes, neveu et disciple de Platon, lui succéda dans la chaire de l'Académie en 347 av., J.-C. et mourut en 339. Selon Diogène Laërce, il déshonora son talent par son avarice, ses emportements et ses débauches. On connaît peu les doctrines qui lui sont propres; on sait seulement qu'il se rapprochait du Pythagorisme. Ravaisson a donné en 1838, sous le titre de Speusippi de primis principiis placita, un exposé des doctrines qui lui sont attribuées. Fischer a écrit sur sa Vie et ses doctrines, Heidelberg, 1845.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.