.
-

Socin (Lelio Sozzini, dit). - Protestant antitrinitaire, qui donna son nom à la secte des sociniens, né à Sienne en 1523, mort a Zurich en 1562. Il étudia le droit, puis la théologie

Partant du principe protestant, que l'unique source de la vérité religieuse est la Bible, il construisit un système différent de ceux de Luther et de Calvin. Les principaux points en étaient, d'une part, la négation des dogmes de la Trinité, de l'incarnation et du péché originel; de l'autre, une explication de la rédemption et de la grâce, qui équi valait à la négation de ces mystères

Menacé de poursuites, il s'enfuit en Suisse et s'établit à Zurich (1548). Calvin, après lui avoir écrit lettres sur lettres pour l'engager à éviter les nouveautés et Ies "subtilités curieuses" se mit à le traiter d'hérétique. Lelio Socin consentit a signer, entre les mains du calviniste Bullinger, une profession de foi contraire à ses théories (1555) . Malgré cette rétractation, il se vit bientôt obligé de quitter la Suisse. Il se retira en Pologne, où Sigismond II le couvrit de sa protection (1559). 

Parmi les multiples ouvrages latins qui ont été attribués à Socin, deux seulement sont authentiques : Des Sacrements et De la Résurrection des corps. (NLI).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.