.
-

Sigismond III, fils du roi de Suède Jean III, et neveu par sa sœur de Sigismond II, fut élu roi de Pologne en 1587, remporta la victoire de Pitschen (en Silésie) sur l'archiduc d'Autriche, son compétiteur; devint roi de Suède en 1592, mais perdit bientôt ce trône par les intrigues de son oncle Charles IX, qui fut élu par les États de Suède en 1604; se rendit maître de toute la Livonie (1600-1604), intervint dans les troubles de la Russie (1607-1609), y soutint un faux Démétrius (1609) et fit élire tsar Ladislas son fils (1610), mais ne put le maintenir; cependant il enleva aux Russes Smolensk, la Sévérie et Tchernigov (1618). Dans les années suivantes, il eut à soutenir des guerres désastreuses contre les Turcs (1620 et 1621), puis contre Gustave-Adolphe, qui de 1621 à 1635 ne cessa de vaincre ses armées, et il se vit forcé de signer la trêve d'Altmark, toute à l'avantage des Suédois. Il mourut en 1637, laissant deux fils Ladislas et Jean-Casimir qui furent tous deux rois de Pologne.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.