.
-

Gérard de Sabionetta (nom d'un petit bourg près de Crémone, ce qui explique sans doute qu'on l'ait souvent confondu avec Gérard de Crémone, on a aussi dit qu'il pouvait être son fils) se fit la réputation d'un grand astrologue par ses Judicia super multis quaestionibus naturalibus ac annorum mundi revolutionibus, qui existent en manuscrit (n° 4083) à la Bibliothèque du Vatican. Sa Theorica Planetarum parut pour la première fois à Ferrare en 1472, in-4°, et fut souvent réimprimée à la suite de la Sphaera de Sacrobosco

Scandalisé du succès qu'avait obtenu cet ouvrage, Regiomontanus l'attaqua vivement dans ses Disputationes contra Cremonensia in Planetarum Theoricam deliramenta. Le Geomantiae astronomicae Libellus de Gérard de Sabbionetta a été imprimé dans le premier volume des œuvres de Cornelius Agrippa (Lyon, sans date, 2 vol. in-8°), et traduit en français sous le titre de Géomantie astronomique de Gérard de Crémone (Paris, 1615, in-8°). (Hoefer, 1873). 

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.