.
-

Malalas (Jean). - Ecrivain byzantin du VIe siècle. Originaire d'Antioche en Syrie, il a composé une chronique universelle en dix-huit livres, qui va des premiers temps de l'histoire d'Egypte jusqu'aux dernières années du règne de Justinien (563). Au point de vue historique, l'ouvrage est d'une valeur médiocre, sauf pour les événements dont l'auteur a été le contemporain; on n'y trouve ni connaissance exacte, ni intelligence des faits importants de l'histoire, ni emploi critique des sources : à côté de Julius Africanus et de Jean d'Antioche, Malalas paraît avoir consulté les auteurs les plus sujets à caution; d'ailleurs son ignorance est extrême et son point de vue, qui fait d'Antioche le centre du monde, singulièrement étroit. 

Néanmoins, dans l'histoire littéraire, le travail de Malalas a une réelle importance : il est le type le plus ancien et le plus parfait de ces chroniques byzantines, moins destinées an public lettré qu'écrites pour l'instruction des moines et du peuple; et ce caractère populaire apparaît jusque dans la langue qu'a employée l'écrivain. Aussi l'ouvrage a-t-il eu une prodigieuse fortune; jusqu'au XIe siècle, il a servi de source et de modèle à tous les chroniqueurs byzantins, Théophane, Georges le Moine, Skylitzès, etc.; il a même été traduit en slave. Un seul manuscrit d'Oxford, mutilé au commencement et à la fin, nous a conservé la chronique de Malalas sous une forme notablement abrégée, surtout dans les derniers livres : quelques fragments seulement ont été retrouvés, provenant de la rédaction originale. La première édition, donnée à Oxford, 1691, a été reproduite dans la Byzantine de Bonn et la Patrologie grecque de Migne (t. XCVII). (Ch. Diehl).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.