.
-

Malagrida (Gabriel). - Missionnaire jésuite, né à Mercajo (Milanais) en 1689, brûlé vif à Lisbonne en 1761. Pendant vingt-neuf ans, il prêcha la foi catholique dans les missions du Brésil. Rappelé en Portugal, il s'illustra par son dévouement envers les victimes du tremblement de terre de Lisbonne (1755). Trois ans après, le ministre Pombal l'impliqua dans un procès criminel, instruit contre les auteurs de l'attentat dont le roi Joseph Ier faillit être victime le 4 septembre 1758. Aucune charge sérieuse ne fut relevée contre lui; pourtant, il ne sortit de prison, après trois années de détention, que pour être déféré à l'Inquisition et condamné au feu, comme l'auteur, disait-on, de deux livres extravagants : la Vie de sainte Anne et la Vie de l'Antechrist, dont les manuscrits ne furent jamais produits.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.