.
-

Magnen (Jean-Chrysostome), médecin et philosophe né à Luxeuil dans la première moitié du XVIIe siècle. Le lieu et la date de sa mort sont inconnus. Il fit ses études à l'université de Dole, voyagea en Italie où il semble avoir acquis une certaine réputation, car il devint professeur de médecine et plus tard de philosophie à l'université de Padoue. En 1660, il accompagna à Paris le comte de Fuensaldagne, nommé ambassadeur à la cour de Louis XIV

Ses ouvrages dénotent une grande confiance en l'astrologie. Il s'occupait aussi de philosophie, comme l'atteste le premier ouvrage que nous ayons conservé sous son nom, Democritus reviviscens, sive vita et philosophia Democriti (Pavie, 1646, in-4; Leyde, 1618, in-12 ; La Haye, 1638, Londres, 1688, in-12). Cet ouvrage semble avoir exercé quelque influence sur Gassendi. Un autre ouvrage, De Tabaco exercitationes quatuordecim (Pavie, 1648 et 1658, in-4 ; La Haye, 1658, in-12; Amsterdam, 1669, in-12), est une étude très complète des variétés, du mode de préparation, des effets physiologiques et du rôle médical du tabac. On a encore conservé de lui le De Manna liber singularis (Ticini, 1648, in-12 ; La Haye, 1658, in-12; Amsterdam, 1669, in-12).. (Th. Ruyssen).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.