.
-

Gottsched (J. Christian). - Ecrivain allemand, né en 1700 près de Koenigsberg, mort en 1766, enseigna les belles-lettres à Leipzig à partir de 1730, et influa puissamment, par ses leçons et ses ouvrages de critique, sur le développement de la littérature allemande. Ses principaux écrits sont : l'Éloquence académique, à l'usage des écoles, 1728; Essai d'art poétique pour les Allemands, 1730; Histoire critique et littéraire de la langue allemande, 1732-1744; Grammaire allemande, 1748 : cet excellent ouvrage a eu de nombreuses éditions; Dictionnaire des arts libéraux, 1780. On lui doit des traductions de Bayle, de Fontenelle, une tragédie de Caton, et deux recueils de poésies (1736 et 1750), qui sont médiocres. Gottsched fit tous ses efforts pour constituer une littérature propre à l'Allemagne et fut le chef d'une école qui, tout en visant à l'originalité, plaçait au-dessus de tout la pureté de la langue et la correction du style. On lui reproche du pédantisme.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.