.
-

Gordigiani

Gordigiani (Giovanni Battista), musicien né à Modène vers 1800. Après avoir parcouru l'Italie en chantant dans les concerts il devint professeur de chant au Conservatoire de Prague (1822) ou il passa sa vie.

Il a fait représenter pluiseurs opéras. Les deux meilleurs sont Pygmalion (1845) et Consuelo. Il s'est adonné particulièrement à la musique d'église.

Gordigiani (Luigi), frère du précédent, musicien italien, né à Florence en 1814, mort à Florence en 1860. ll donna en 1837 un opéra intitulé Fausto qui n'eut pas grand succès. En 1841, Gli Aragonesi in Napoli fut mieux accueilli; cependant Gordigiani abandonna le théâtre qui n'était pas sa voie véritable et devint célèbre dans la musique de chambre par ses mélodies à voix seule ou à deux voix dont il a publié un grand nombre. 

Quelques-unes de ces petites pièces sont des modèles du genre. Nous citerons : L'invita, L'Innamorato, La Gondoliera, la Sera et son ariette L'Amore tranquille. Ces mélodies ont été recueillies en album; le meilleur est intitulé la Riva ail' Arno.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.