.
-

Gemma Frisius (Rainer), mathématicien, né à Dockum (Frise) en  1508, mort à Louvain en 1555, où il professa successivement les mathématiques et la médecine. Son traité De Locorum describendorum ratione (Anvers, 1533) contient le plus ancien exposé des principes de la triangulation (L'histoire de la géodésie). 
En dehors d'une Arithmetica practicae methodus facilis (Anvers, 1540), Gemma publia divers autres ouvrages : De Principiis astronomiae et cosmographiae (1530, traduit en français par Boissière en 1582); De Usu annuli astronomici (1539); Charta sive mappa mundi, dédiée à Charles-Quint (Louvain, 1540); De Astrolabio catholico (Anvers, 1540); De Radio astronomico et geometrico (Anvers, 1545); De Orbis divisione et insulis rebusque nuper inventis (1548). 
Son oeuvre en a fait le chef de L'école géographique néerlandaise, dont son élève Mercator (Kauffmann) a été le plus brillant représentant.
Gemma (Cornelis), né en 1535, mort en 1577,  fils du précédent, s'est distingué comme astronome et comme médecin. Il enseigna également les mathématiques à Louvain. On a de lui, sous le titre de : De arte cyclognomica, une sorte d'encyclopédie des sciences médicales et philosophiques, Anvers, 1569, et un traité De naturæ divinis caracterismis. 1575.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.