.
-

Fortia. - Maison ancienne originaire du royaume d'Aragon, est connue depuis le Xe siècle. Elle a formé en France plusieurs branches, dont 4 principales F.-Chailli, F. d'Urban, F. de Montréal et F. de Piles.
Fortia d'Urban (Agricole Joseph François Xavier Pierre Esprit Simon Paul Antoine, marquis de), mathématicien et archéologue né à Avignon le 18 février 1756, mort à Paris le 4 août 1813. II entra en 1771 à l'Ecole militaire, en sortit comme sous-lieutenant, donna sa démission (1777) pour suivre à Rome un procès important qui l'y retint deux ans et pendant lequel il occupa ses loisirs à l'archéologie et aux mathématiques

Revenu en France et nommé par le pape colonel des milices d'infanterie du Comtat-Venaissin, il quitta Avignon pour venir à Paris, dès que le parti révolutionnaire triompha chez lui, vécut caché à Vitry pendant la Terreur et ne s'occupa plus que de ses travaux. Sa grande fortune lui permit de venir en aide à nombre de gens de lettres qu'il aida pour leurs publications, sans qu'il ait su cependant attacher son nom à aucun monument durable. 

En 1830, il fut nommé membre libre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Fortia d'Urban a laissé un très grand nombre d'ouvrages sur les sujets les plus divers. Il a, en outre, donné avec notes diverses éditions et collaboré à nombre de revues, recueils périodiques, entreprises de publications nouvelles, et pris notamment une part importante à la continuation de l'Art de vérifier les dates. La Bibliographie de ses oeuvres a été publiée à Paris en14840. Erudit consciencieux, mais écrivant trop facilement, Fortia a produit des travaux utiles et estimables, mais qui ont rapidement perdu l'essentiel de leur intérêt. (T).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2007. - Reproduction interdite.