.
-

Ebroin. - Maire du palais sous Clotaire III, fut élu en 659 et se rendit odieux par sa cruauté. Après la mort de Clotaire (670), il mit sur le trône Thierry III; mais la haine qu'on avait pour le ministre rejaillit sur le roi : on donna la couronne à Childéric II, et Ebroin fut enfermé dans le monastère de Luxeuil. Il s'échappa de sa prison à la mort de Childéric (673), forma un parti, fit assassiner Leudesic, que Thierry, remonté sur le trône, avait créé maire du palais, et eut l'audace de supposer un fils de Clotaire III, qu'il fit couronner. sous le nom de Clovis III; il saccagea les provinces qui refusaient de reconnattre ce fantôme de roi et força Thierry à lui rendre la charge de maire du palais. L'Aquitaine se détacha dès lors de la France, et l'Austrasie, refusant de le reconnaître, se nomma deux maires du palais; il les vainquit à Leucofao. Peu après (681), il fut tué par Hermanfroi, seigneur qu'il avait dépouillé de ses biens. Ebroin eut pour antagoniste et pour ennemi S. Léger; s'étant rendu maître de sa personne, il lui fit crever les yeux, puis le fit décapiter.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.