.
-

Athénagore, Athenagoras. - Philosophe platonicien et apologète chrétien, né à Athènes; la date de sa naissance et celle de sa mort sont inconnues; mais on a pu conjecturer, avec une forte probabilité, l'année d'un de ses écrits. Les documents anciens le concernant sont très discutables; ce qu'on sait de plus certain, c'est qu'il fut amené à la foi des chrétiens par la lecture de leurs livres, qu'il avait étudiés pour les combattre. 

Vers la fin de l'année 176, il adressa à l'empereur Marc-Aurèle et à son fils Commode une pétition (Ambassade), dans laquelle il réclamait pour le christianisme la tolérance dont toutes les autres religions jouissaient dans l'empire et réfutait catégoriquement trois accusations communément colportées parmi le peuple contre les chrétiens : athéisme, inceste, repas de chair humaine, spécialement de la chair d'enfants égorgés par eux. 

Cette apologie, que plusieurs écrivains ont attribuée à Justin Martyr, et un traité Sur la résurrection, sont les seules de ses oeuvres qui soient authentiques. Les conceptions platoniciennes y prévalent ; elles n'ont pu être considérées comme l'expression de la doctrine chrétienne, qu'à une époque où l'orthodoxie n'était pas très exigeante. C'est peut-être pour cette raison que ni Eusèbe, ni Jérôme, ni Photius, ni Suidas n'en font aucune mention en leurs énumérations des écrivains chrétiens. Malgré cette insuffisance en matière de dogme, Athénagore est supérieur à la plupart des apologètes : élégant sans superfluité, doué d'une grande puissance de description et d'un raisonnement remarquable par la clarté et la cohésion. (E.-H. Vollet).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.