.
-

Alexandre V

Alexandre V, pape, élu à Pise le 26 juin 1409, couronné le 4 juillet, mort à Bologne le 3 mai 1410 : Pietro Filargo, Philargi ou Philarètes (Pierre Philarge), né en Crète de parents qu'il ne connut  jamais, mendiant en sa jeunesse, puis moine franciscain, archevêque de Milan et cardinal.

Il avait été élu par le concile de Pise, pour mettre fin au schisme qui divisait la papauté depuis 1378, et faire aboutir la réforme de l'Église, que les nations catholiques réclamaient avec instance. Cette double attente ne fut pas réalisée : la réforme fut renvoyée au plus prochain concile; les deux papes rivaux, Grégoire VII de Rome et Benoît XIII d'Avignon, refusèrent de se soumettre, et le nouvel élu fournit un troisième élément à la confusion générale. 

Plein de bonnes intentions, mais affaibli par l'âge, faible d'ailleurs de caractère, il ne fut guère qu'un instrument dans les mains de l'ambitieux cardinal Balthazar Cossa, qui aspirait à la tiare, et qui lui succéda sous le nom de Jean XXIII. Attiré à Bologne par ce cardinal, qui ne l'avait fait élire qu'en attendant pour lui-même des temps propices, Alexandre V y mourut. On prétendit qu'il avait été empoisonné.

C'était un profond théologien; et il est auteur d'un traité sur l'Immaculée Conception.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.