.
-

Les singes

Les singes étaient  en grande vénération en Egypte, d'où ils passèrent dans l'île de Pithécuse qui leur dut son nom. 

Les Hindous professent le plus grand respect pour le singe Hanouman, qui a tant contribué à la conquête l'île de Sri Lanka par Râma-Chandra; aussi on voit son image dans presque tous les temples de Vishnou

Les Péguans (Basse-Birmanie) ont une haute opinion de la sainteté des singes et des crocodiles; ils regardent même comme sanctifiés les humùains qui sont dévorés par ces derniers. Plusieurs peuples de l'Orient croient que le singe est une espèce d'humain sauvage; d'autres pensent que ces animaux ont été autrefois des hommes parfaits, mais que Dieu les réduisit dans l'état où ils sont à présent, à ause de leur méchanceté.

Il y a au Japon une pagode consacrée au culte des singes. L'image d'un singe est placée honorablement sur un piédestal au milieu du temple, et les dévôts viennent lui apporter leurs offrandes pendant qu'un prêtre frappe sur un bassin de cuivre. Il y a en outre une multitude de singes de différentes espèces et en diverses attitudes, placés tout autour de la pagode soit sur des piédestaux, soit dans des niches ou sous des voûtes pratiquées le long des murs, et qui sont pareillement l'objet de la vénération publique.
-

Patan (Népal) : statue de singne du Temple d'or.
Statue de singe, au Temple d'or de Patan (Lalitpur), au Népal.
Photo : © Serge Jodra, 2011.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.