.
-

Kartikéya

Kartikéya, Kartilka (aussi appelé Murugan) est le dieu de la guerre, chez les Hindous. Il est fils de Shiva et de Dourgâ (Parvati), et il vint au monde pour délivrer les humains du joug le Taraka. On le considère comme le génie des combats, le chef des armées célestes, le héros du soleil, parcourant avec rapidité sa brillante carrière à la tête des constellations. 

Ami de la violence et de la discorde, respirant les combats et la mort, il répand la terreur sur son passage, et se fait l'instrument de la vengeance des dieux. Il était aussi le dieu des voleurs; mais son influence, sous ce rapport, semble affaiblie; les gens de cette profession préfèrent s'adresser à Dourgâ, sa mère, sous la nom de Kali. Il eut le feu pour premier berceau, d'où vient qu'il est surnommé Agnibhou, né du feu. 

Comme on le représente assez souvent avec six têtes, on dit qu'il fut nourri par les six Pléiades, dont chacune présenta sa mamelle à l'une de ses six bouches. C'est de là qu'il reçut le nom de Kartikéya, les Pléiades s'appelant en sanscrit Kritika. On l'appelle encore :  Skanda, le sauteur, Koumara, le jeune, et Soubhramanyia, le resplendissant; mais quelques-uns font de ce dernier une divinité distincte. 

On représente Kartikeya avec une ou six têtes, monté sur un paon, une flèche dans la main droite, et un arc dans la gauche; souvent on met un coq auprès de lui. Il réside habituellement dans le Kailâsa, paradis de son père.
-

Statue de Murugan, devant les grottes de Batu (Malaisie).
La statue de Murugan (Kartikéya), devant le sanctuaire hindouiste des grottes de Batu (Malaisie).
Ce monument, inauguré en 2006, a été édifié en trois ans. Il est en béton, renforcé par
des barres d'acier. Source : The World Factbook.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.