.
-

Le Médecin malgré lui

Le Médecin malgré lui, comédie de Molière, en trois actes, en prose (théâtre du Palais-Royal, le 6 août 1666). - C'est le développement et la mise au point du Fagotier, l'une des petites farces que Molière représentait en province. Le sujet est tiré d'un vieux tableau du XIIIe siècle, le Médecin de Bray ou le Vilain mire (le Paysan médecin). Le fagotier Sganarelle se permet de battre sa femme Martine. Celle-ci rêve aux moyens de se venger, quand elle rencontre les domestiques du bonhomme Géronte, en quête d'un médecin pour sa fille Lucinde, qui a perdu la parole. Martino leur confie que Sganarelle est un médecin incomparable, mais si bizarre qu'il ne voudra jamais mettre sa science au service de la malade, s'il n'y est contraint à coups de bâton. C'est en effet par ce moyen que Valère et Lucas l'obligent à confesser quil est médecin et l'amènent à leur maître, affublé de la robe et du chapeau de docteur. Grande consultation burlesque, où Molière continue à cœur joie ses attaques contre la Faculté. Le jovial fagotier ne laisse pas de guérir Lucinde, qui n'a d'autre mal que le désir d'épouser Léandre. Cette cure merveilleuse apporte au médecin par force a honneur et profit. Il pardonne à sa femme le tour qu'elle lui a joué, et Lucinde épouse Léandre. Molière, qui jouait le rôle de Sganarelle, a donné libre carrière à sa verve la plus bouffonne et parfois la plus gauloise, dans ce chef-d'oeuvre de gaieté jaillissante et intarissable. Le Médecin malgré lui est la plus populaire et la plus répandue de ses farces. Les marionnettes même s'en sont emparées, et l'Opéra-Comique l'a mise deux fois en musique : en 1792, au théâtre Feydeau, avec Désaugiers père et fils; en 1858, au Théâtre-Lyrique, avec J. Barbier, M. Carré et Gounod. Aucune pièce de Molière ne contient plus de mots passés dans la langue ou devenus proverbes. Nous citerons, entre autres : Il me plait d'être battue!; Entre l'arbre et l'écorce, il ne faut pas mettre le doigt...; Il y a fagots et fagots; Dans son chapitre des chapeaux; Vous n'entendez pas le latin?; Voilà pourquoi votre fille est muette; Nous avons changé tout cela; etc. (NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.