.
-

Le Diable amoureux, roman allégorique, par Jacques Cazotte, publié en 1772. - Un jeune Espagnol, Alvare, apprend d'un de ses amis l'art de se soumettre le démon. Il va dans des ruines faire des incantations, et Belzébuth lui apparaît successivement sous plusieurs formes, notamment sous celle d'un jeune page qui se trouve, enfin, être une jolie fille, Biondetta. Elle poursuit Alvare de ses tentatives amoureuses, et finit par triompher de sa vertu. A ce moment, Belzébuth reprend ses formes de monstre, et disparaît. 

Dans ce roman, Cazotte semble ne vouloir raconter qu'un long rêve, mais ce rêve est plein d'agrément. Du fond, d'abord très sombre, ressortent des couleurs vives, fraîches et brillantes; le lecteur, qui s'attendait à tout autre chose, est intéressé par une histoire bien humaine, par un amour tendre et délicat. Il n'y a pas d'héroïne de roman plus jolie ni plus touchante que Biondetta. Le dénouement est vague, aussi vaporeux que tout l'ouvrage, et le drame reste suspendu entre les efforts du démon et ceux de sa victime.

Le Diable amoureux a donné naissance au roman anglais de Lewis, le Moine, qui reproduit sous des couleurs sombres la fiction originale du conteur français. (NLI).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.