.
-

Ürümqi

Ouroumtsi (Ürümqi) est une ville de Chine, dans l'ancienne Dzoungarie (Xinjiang ouïgour), située dans les monts Bogdo-Ola, sur le Tsin-Choui ou Arkhatou, rivière qui naît dans le massif des mont Tian Shan et qui va se perdre dans les déserts sablonneux qui se trouvent au Nord. C'est une position stratégique de premier ordre commandant la seule route praticable aux gros transports et à l'artillerie lourde, qui mène de la Dzoungarie vers le Turkestan chinois, du Tian-shan-Pé-Lou au Nan-Lou. Ce fut la capitale des princes turks Ouïgours  et du royaume dit de la Pentapole (Bichbalik). 

Ouroumtsi comptait, dit-on, 200 000 habitants au début du XIXe siècle, mais la population fut égorgée par les Dzounganes, exterminés eux-mêmes par les Chinois. Elle fut réduite à 30 000, d'autres disent à 40 000 personnes. La population s'élève aujourd'hui (2006) à 1 440 000 habitants, environ. C'est le centre de l'administration chinoise du Turkestan. Non loin de là sont une célèbre solfatare et des sources thermales sulfureuses.
-

Mosquée d'Urumqi.
La mosquée située dans le centre-ville d'Urumqi. Elle a été construite en 1919. 
Une des plus belles parties de l'édifice est sa salle de prière, orné de tuiles vernissées
de motifs colorés de fleurs et de plantes. Source : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra - 2006. - Reproduction interdite.