.
-

Mansarde. - Ce mot désigne à la fois : 
1° Le comble brisé ou comble à la Mansard, dont on attribue l'invention à François Mansart, quoique cet architecte ne fit que généraliser l'usage de ces combles dont Pierre Lescot avait donné un exemple dans, ses bâtiments de la cour du Louvre. Le grand intérêt que présenta cette disposition de combles fut de permettre d'éviter, à l'intérieur des pièces établies à la base de ces combles, la partie trop rampante qui en rendait l'usage incommode et dont souvent on dissimule l'inclinaison à l'aide d'une cloison montée verticalement à l'aplomb de la rencontre de la charpente du comble et du plafonnement de l'étage.

 2° Les chambres appelées mansardes, créées aux dépens des greniers à la partie inférieure, rendue presque droite, des combles à la Mansard.

 3° Les fenêtres droites, appelées aussi lucarnes, établies à la partie inférieure de ces combles et servant à les éclairer. Il est à remarquer que les fenêtres, dites mansardes, ont leurs ailes ou retours beaucoup moins amples que dans les lucarnes proprement dites, ce qui résulte de ce que le rampant du comble brisé ou mansardé s'éloigne beaucoup moins de la ligne verticale du mur de face que s'en éloignait le rampant des combles triangulaires du Moyen âge.

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.