.
-

Hohenschwangau. - Château de Bavière, à 3 km au Sud-Est de Füssen. Dans ces parages se trouvait, au XIIe siècle, le château de Schwanstein qui des Welfs passa aux Hohenstaufen (1191); c'est là que Conradin fit ses adieux à sa mère. Devenu la propriété des sires de Schwangau, il fut ensuite celle des Paumgartner, patriciens d'Augsbourg qui le reconstruisirent (1538-1547); en 1567, le duc Albert V de Bavière l'acheta ; il fut pris et repris dans les guerres des XVIIe et XVIIIe siècles. Tombé en ruine, il fut rebâti pour le prince héritier Maximilien, par l'architecte Dom. Quaglio. C'est alors qu'il reçut le nom de Hohenschwangau, précédemment affecté à un castel situé en face. 

Ce château est un des plus beaux édifices de l'Allemagne du Sud. Il s'élève sur un contrefort des Alpes, à 894 m d'altitude, au milieu de bois magnifiques, dominant les petits lacs de Schwansee et Alpsee. Ses salles grandioses sont décorées de fresques. Près de l'ancien château, au sommet d'un pic, le roi Louis Il a fait édifier le château de Neuschwanstein sur les plans de Dollmann, en style roman. C'est un édifice plus remarquable encore que l'autre, décoré de fresques d'Aigner, Hauschild, Piloty, Schwoiser et d'une foule d'objets d'art; ce fut la résidence favorite du roi et la plus extraordinaire de ses fantaisies.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.