.
-

Guinegatte, aujourd'hui Enguinegatte, commune du département du Pas-de-Calais, faisait autrefois partie du bailliage de Saint-Omer. Les Français y essuyèrent deux défaites :
1° Après le mariage de Marie de Bourgogne avec Maximilien d'Autriche (19 août 1477), les maréchaux de Gié et Crèvecœur des Querdes envahirent le Hainaut à la tête d'une armée française, afin de se porter au secours de la place de Thérouanne. Le 7 août 1479, ils rencontrèrent l'armée de l'archiduc Maximilien aux environs de Guinegatte. L'armée française fut battue, mais Maximilien n'en dut pas moins lever le siège de Thérouanne,

2° Après la funeste bataille de Novare (juin 1513), Louis XII dut évacuer l'Italie et songer à défendre le territoire français. Henri VIII, roi d'Angleterre, débarqua à Calais et se joignit à l'empereur Maximilien. Le duc de Longueville et le maréchal La Palice se laissèrent surprendre et battre à Guinegatte (16 août 1513). Cette bataille fut appelée la Journée des éperons, parce que la cavalerie française se servit plus des éperons que de ses armes. Bayard fut fait prisonnier, au cours du combat.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.