.
-

Cavalier

Cavalier, terme de fortification. On appelait ainsi, chez les Anciens, un tertre élevé, en charpente et autres matériaux, dominant des remparts et des fortifications. On élevait des cavaliers offensifs, pour battre des murs en brèche. Chez les modernes, les cavaliers sont des ouvrages en terre, élevés en arrière et au milieu des bastions d'une place forte, pour en doubler le feu et commander la campagne. L'idée d'exécuter de pareils ouvrages ne date guère que du XVIe siècle, où on les appelait généralement plates-formes. Les tours isolées, placées, dans certaines villes d'Allemagne, en arrière des ouvrages extérieurs, jouent le rôle de cavaliers. On élevait aussi des cavaliers de tranchée pour l'attaque des places; ils servaient à protéger les batteries et les divers travaux de siège contre des commandements dominants ou des commandements de revers. (B.).
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.