.
-

Mont Sacré, Sacer Mons.  - Colline située sur les bords de l'Anio, à environ 5 km à l'Est Rome. En 493 av. J.-C., les consuls n'ayant pas tenu leurs promesses au sujet des dettes qui accablaient la plèbe romaine, celle-ci menaça de se révolter. Les consuls, profitant des droits que leur donnait sur les soldats le serment militaire, convoquèrent l'armée et la firent sortir de Rome. Mais elle se révolta, et, sous la conduite de Licinius Bellutus et de Junius Brutus, se retira sur le mont Sacré, tandis que le reste du peuple allait camper sur l'Aventin. Après de longues et inutiles négociations, le sénat envoya l'éloquent Ménénius Agrippa qui, grâce à l'apologue fameux des membres et l'estomac, ramena le peuple à la raison. Une seconde retraite du peuple sur le mont Sacré eut lieu lors de la violence commise par Appius Claudius sur Virginie, fille du centurion Virginius. Cette retraite se termina par de nouvelles concessions accordées au peuple.
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.