.
-

 
Antapodose
Antapodose (du grec antapodidomi, rendre à son tour, répercuter), espèce de correspondance, de réciprocité, que le style établit entre les deux parties principales d'une période, dont la première renferme une similitude, et la seconde, la chose que l'on veut expliquer à l'aide de la similitude. Ce terme n'est pas d'usage dans la rhétorique moderne.

Quintilien en cite deux exemples de Cicéron, que nous lui empruntons en les traduisant-

« Comme on dit que, parmi les artistes grecs, ceux-là sont joueurs de flûte qui n'ont pu devenir joueurs de lyre; ainsi nous voyons ceux de nos Romains qui n'ont pu devenir orateurs, se rejeter sur la jurisprudence. » (Pro Muraena, 13.) 

« De même que souvent  les tempêtes sont excitées sous l'influence de quelque signe céleste, et souvent se soulèvent tout à coup sans qu'on en puisse donner une raison certaine, et par l'effet d'une cause mystérieuse; ainsi lorsqu'éclate quelqu'un de ces orages de nos comices populaires, il est souvent facile de reconnaître le signe qui eu était le présage, et souvent aussi la cause en est si cachée, qu'ils semblent un effet du hasard.-» (Pro Sextio). 

(P.).
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.