.
-

Quellin (Erasme), le Vieux, peintre flamand, né à Anvers en 1607, mort en 1678, abandonna l'enseignement de la philosophie pour la peinture et se fit élève de Rubens. II imita son maître avec indépendance et comme lui réussit à la fois dans l'histoire et le portrait. Ses principaux tableaux sont l'Ange gardien, à Anvers, la Naissance de Jésus, à Malines, le Repos en Égypte, à Gand.
Quellin (Jean), le Jeune, fils du précédent, 1629-1715, étudia aussi sous Rubens, puis alla en Italie, où il prit pour modèle Paul Véronèse. Il aimait à peindre les vastes monuments, les somptueux festins, les scènes compliquées, l'abondance des personnages. Sa Piscine de Bethsaide, au musée d'Anvers, est immense; les Noces de Cana, dont il avait orné le réfectoire du monastère de Tougerloo , n'étaient pas moins colossales. Son chef d'oeuvre est Jésus-Christ guérissant les malades à St-Michel d'Anvers.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.