.
-

Méton, astronome athénien du Ve siècle av. J.-C. (fl. 432 av. JC), célèbre par le cycle luni-solaire qui porte son nom (mais auquel contribua sans doute aussi Euctémon), et qu'il fit commencer au solstice d'été (27 juin= 13  scirrophorion) 432. Il donna à ce cycle, de dix-neuf ans et 235 lunaisons, une durée de 6 940 jours, que Callippe devait corriger en 330; mais la période de dix-neuf ans, adoptée par les chrétiens pour le comput pascal, perpétua l'invention de Méton. Au reste, il est prouvé qu'au contraire les Athéniens ne mirent pas cette période en pratique pour régler leur calendrier avant 330, et que c'est par erreur que l'on fait remonter à l'époque de Méton le terme de nombre d'or (rang de l'année dans la période de dix-neuf ans). Méton dut proposer sa période sous forme d'un parapegme (calendrier perpétuel indiquant les levers et couchers des fixes avec prédictions météorologiques). Mais celui que dressa son collaborateur Euctémon semble avoir eu plus de vogue. Enfin Aristophane, dans, les Oiseaux, raille Méton en tant que géomètre, mais ne paraît pas le connaître comme astronome. Sa célébrité; comme tel, ne fut certainement que posthume. (T.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.