.
-

Magnin (Charles), né à Paris en 1793, d'une famille originaire de Salins en Franche-Comté, entra à la Bibliothèque impériale sous les auspices de van Praët, et y remplit, pendant trente ans, jusqu'à sa mort, les fonctions de conservateur. Il participa à la rédaction du Globe, de la Revue de Paris, de la Revue des Deux Mondes, et surtout du Journal des Savants. Les articles qu'il avait publiés dans les journaux ont été en partie réunis en 2 volumes, sous le titre de Mélanges et Causeries. On lui doit aussi une traduction française des comédies de Hrosuita. Sa faible santé ne lui permit pas de mettre la dernière main à ses Origines du théâtre moderne, dont un volume, suffit pour lui ouvrir les portes de l'Académie des Inscriptions en 1838. Il joignait à un esprit fin une bienveillance sympathique, et il excellait dans l'art de causer. Il mourut en 1862.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.